dimanche 29 avril 2012

Corte de la Tagiapiera


"Des jours et des semaines passent: je continue à me dire que – un peu chaque jour, j'y arrive – je dois la voir tout entière. Les mois passent, et j'en suis de moins en moins sûr. Quoi qu'on voie et revoie, il reste toujours plus à voir, à digérer, à intérioriser, à comprendre. Et puis à comparer, participer, écouter, chaque pierre parle comme parle chaque être humain. Les jours prochains, les jours de ma vie, n'y suffiront pas. J'essaierai d'en dire quelque chose à mes enfants, à ceux qui me suivent ou me font suite... L'impression qu'on a, c'est qu'échappe toujours ce qui compte le plus. Mais n'était-elle pas petite, très petite, cette ville, vue d'avion? Je marche, je vois, pars, discute, seul ou accompagné: la fleur de pierre croît et se multiplie, au fur et à mesure que nous la connaissons.
J'en ai fait du chemin; et pourtant je suis toujours, seulement, en chemin. Toujours vers Venise, plutôt qu'à Venise. Pensées et soirées vont et viennent, presque sans trace, comme l'eau dans les canaux. Les nœuds du dédale, et ce qui en nous les poursuit, impossibles à atteindre. La vie est infinie en cette brusque illusion, cette joie, qu'elle soit vraiment infinie."

extrait de Paolo Barbaro, Petit guide sentimental de Venise, p.100)  

vendredi 27 avril 2012

J-14

 Bientôt le retour à Castello
Bon weekend!

Corte de la Comare

Venise fleurie

jeudi 26 avril 2012

Carnet de voyage (4)

18 octobre 2011

Fidèle à mon habitude, j’ai entamé la journée avec une longue promenade matinale. Il y avait une lumière magnifique ce jour-là, une lumière dorée et chaude. 



 J’ai longé tout le nord de Cannaregio jusqu’aux maisons neuves. Fondamenta San Girolamo, celle dei Ormesini, des Cappuccine, la fondamenta del Battello. 




 J’ai exploré un petit îlot résidentiel que je ne connaissais pas situé entre le rio de San Girolamo et celui del Battello, campiello del Battello, la corte Alimante, campiello Chiovere, campiello de la Porpora avec ses drôles de cheminées...


 Après le petit déjeuner, direction traghetto de Santa Sofia pour traverser vers San Polo. 


 Un coup d’œil au marché du Rialto tout coloré et vivant. Campo de la Pescaria, celui de le Beccarie, calle de l’Anzolo, campiello del Sansoni, campiello del Sol, sottoportego del Tagiapiera, campo sant’Aponal, calle del Perdon, petite pause au campiello dei Meloni avant de se diriger vers le campo de San Polo. 



mercredi 25 avril 2012

Palazzo Contarini della porta di ferro



Une des agréables surprises du voyage d'octobre 
fut de trouver cet endroit ouvert. 
Je n'avais jusqu'à ce moment jamais 
trouvé le portail ouvert.
Il donne sur une belle cour-jardin et
un bel escalier style gothique comme on
en voit beaucoup à Venise.
Un petit coin de Paradis!






samedi 21 avril 2012

jeudi 19 avril 2012

Carnet de voyage (3)

Fin de la promenade du 17 octobre...

Quelque part près de la fondamenta del Vin...

Sottoportego de la Stua

Quelques détails pris sur la fondamenta del Remedio

Sous un pont privé, la photo a été prise depuis le pont Pasqualigo.

Pris du pont de l'Avogadro, tout près du campiello Querini Stampalia

Un coin que j'affectionne particulièrement: entrée du sottoportego Lucatella prise de la calle Castagna, au pied du Ponte Storto.


Dans le coin de San Severo après m'être quelque peu égarée... ça m'arrive encore surtout en fin de journée quand je suis bien crevée! J'ai piqué vers le nord, en suivant les fondamente Nove je suis certaine de ne pas me perdre et d'arriver rapidement à l'appartement en profitant des couleurs du couchant sur la lagune. Ça ressemble au paradis non?


mardi 17 avril 2012

Carnet de voyage (2)

Suite de la promenade du 17 octobre 2011...


J'ai eu envie de retrouver ces fenêtres souvent photographiées. Elles se trouvent non loin de l'église dei Gesuiti, fondamenta dei Sartori. Je les avais cherchées lors de ma promenade matinale et avais été déçue de trouver les volets fermés. Du coup, je suis repassée en après-midi et ils étaient ouverts. Ce vert (le vert des volets vénitiens) et ce rouge brique un peu pâlit représentent pour moi parfaitement Venise. 


Façade de l'autre côté du rio dei Sartori

Palazzo Seriman

Palazzo Seriman, façade côté rio.

Ponte Chiodo

Dans le coin des Miracoli, rio di Ca'Widmann

Petit arrêt dans la Corte della Borsa. Le nizioléto aurait besoin d'un coup de peinture...

Suite de la promenade dans Castello. L'entrée de la Corte Nova prise du sottoportego San Giorgio degli Schiavoni.

Fondamenta dei Furlani prise de la corte Coppo.

Façade sur la fondamenta dei Furlani prise de la calle Magazen

Puis en allant vers l'église dei Greci, j'ai trouvé la jolie petite corte Querini d'où j'avais un point de vue insolite sur le campanile de l'église.
De là, je me suis dirigée de la riva dei Schiavoni. Le soleil commençait tranquillement à descendre.