mercredi 25 novembre 2015

jeudi 5 novembre 2015

"Venice Time Machine"


 Le troisième volet de l'émission Histoires vivantes est consacré au projet de Frédéric Kaplan intitulé "Venice Time Machine".

Humanités digitales 3/5:

Entretien avec Frédéric Kaplan

Rencontre avec le professeur Frédéric Kaplan qui dirige le Digital Humanities Lab (DHLAB) à lʹEPFL. Il nous parle de son projet, "Venice Time Machine", un projet international ayant pour objectif de modéliser lʹévolution et lʹhistoire de Venise sur une période de 1000 ans en combinant la numérisation dʹarchives, la modélisation et la conception muséographique.

Lien vers le podcast:
http://www.rts.ch/docs/histoire-vivante/7219545-les-humanites-digitales-3-5.html

Pour plus d'information:
http://vtm.epfl.ch/
https://fkaplan.wordpress.com/2013/03/14/lancement-de-la-venice-time-machine/
http://www.letemps.ch/sciences/2014/06/20/venise-virtuelle-remonter-temps
http://www.letemps.ch/sciences/2015/06/10/venise-virtuelle-epfl-prend-forme

samedi 31 octobre 2015

Reportage de la RTS sur le tourisme à Venise

Un sympathique reportage sur Venise autrement.



Bravo à Walter Fano qui poursuit son rêve vénitien : )

Acqua e cibo a Venezia


Exposition présentée au palais ducal jusqu'au 14 février 2016

Émission Radio3 Suite sur la RAI:

Dal 26 settembre 2015 al 14 febbraio 2016 Palazzo Ducale e gli Appartamenti del Doge ospitano “Acqua e cibo: storie della laguna e della città” in collegamento con il tema di Expo “Nutrire il Pianeta. Energia per la vita”.

La mostra ripercorre come Venezia sia stata in grado nel tempo di sfruttare un ambiente particolarmente ostile come quello lagunare per trarne il suo sostentamento e soprattutto il suo sviluppo economico e culturale grazie all’incontro con l’Oriente.

Accanto ad antiche cartine navali, dipinti, incisioni e opere letterarie ci sono anche numerosi supporti digitali realizzati con la collaborazione dell’Università Iuav di Venezia che renderanno il percorso interattivo, coinvolgente ed emozionante.

La mostra, curata da Donatella Calabi e suddivisa in cinque sezioni tematiche, offre l’opportunità di scoprire un lato inedito di Venezia ed il suo rapporto con le risorse alimentari in un percorso tra antichi documenti, opere storiche e la multimedialità.




- See more at: http://www.radio3.rai.it/dl/portaleRadio/media/ContentItem-f17da615-88ae-44b2-b2a1-534aecb08cc0.html#sthash.GCKAMZNj.dpuf

Pour plus d'information:
http://palazzoducale.visitmuve.it/it/mostre/mostre-in-corso/mostra-acqua-e-cibo/2015/04/7052/storie-della-laguna-e-della-citta/

http://palazzoducale.visitmuve.it/it/mostre/mostre-in-corso/mostra-acqua-e-cibo/2015/07/16066/visita/

http://blog.you-ng.it/2015/10/26/acqua-e-cibo-a-venezia/ 



mercredi 28 octobre 2015

Venise et la musique sur France Inter




Venise et la musique

Pour bien commencer la semaine, Vous avez dit classique ? profite de la sortie de La Musique à Venise, un magnifique livre signé Olivier Lexa, paru tout récemment aux éditions Actes Sud, pour offrir une heure de musique dans la Sérénissime. Bien au-delà des gondoles et des barcarolles, il faut découvrir le charme et l’attrait de cette ville à travers ses compositeurs : Monteverdi, Vivaldi, Marcello, Cavalli. Venise, capitale de la Méditerranée pendant longtemps, Venise, où les plus grands bouleversements esthétiques eurent lieu, Venise, la ville où l’Opéra s’inventa, où le Concerto prit naissance. Venise, la ville où les concerts publics étaient nécessaires et essentiels au bon fonctionnement de la vie, avec un gouvernement véritable protecteur des Arts !
La Cité des Doges, véritable lieu théâtral où les frontières entre les arts n’existent pas : littérature, peinture, musique cohabitent dans une harmonie évidente. On dit que la musique vénitienne vient de son architecture. Vous avez dit classique ? propose donc, pendant cette émission, de vous faire entendre la modernité de cette musique qui naît donc à ce carrefour entre Orient et Occident, dans cette République qui inventera le théâtre public, celui où toute la société peut aller à condition de payer.
Une heure dans cette alliance étrange entre lumière, architecture, liberté, spontanéité, eau et universalité. Avec forcément beaucoup de musique baroque avec sa théâtralité, son effet dramatique, son exubérance parfois. Mais des œuvres qui se jouent encore aujourd’hui pour ce qu’elles ont d’intemporel et d’humain. L’Orfeo de Monteverdi, La Rosinda de Cavalli, Agrippine de Haendel
(texte extrait du site de l'émission)

http://www.franceinter.fr/emission-vous-avez-dit-classique-venise-et-la-musique

lundi 12 octobre 2015

Venise sur Europe 1


Invité(s) : Frédéric Vitoux,De l'Académie Française, romancier et essayiste et Jérôme Zieseniss, président du Comité Français pour la Sauvegarde de Venise
L’année prochaine, en 2016, marquera le cinquantième anniversaire du Comité Français pour la Sauvegarde de Venise. Franck Ferrand a choisi de fêter cet anniversaire avec un peu d’avance.
Il nous raconte à titre de préambule, les terribles inondations de 1966.
Ensuite, Franck Ferrand aura au téléphone, depuis Venise, le président du Comité français pour la sauvegarde de Venise, Jérôme Zieseniss.
Et dans ce studio, il reçoit un vénitien d’adoption, Frédéric Vitoux, pour qui la Sérénissime n’a plus aucun secret.

Lien: http://www.europe1.fr/emissions/au-coeur-de-l-histoire/venise-2528459



dimanche 4 octobre 2015

Concert "Ciclo delle sonate a tre"

À mettre à votre calendrier si vous êtes à Venise vendredi le 9 octobre. L'ensemble De Musica in Itinere sera en concert à l'église degli Ognissanti dans le sestier de Dorsoduro à 19h. Au programme: Corelli, Haendel et Vivaldi.


AUTUNNO MUSICALE 2015 - CICLO DELLE SONATE A TRE
Concerti Chiesa di Ognissanti

Descrizione
tre appuntamenti iniziali: Venerdì 25 Settembre, Venerdì 2 Ottobre, Venerdì 9 Ottobre

Il programma de l'Autunno Musicale propone l'affascinante stile compositivo di A. Corelli, sostenuto da un contrappunto vigoroso e da particolari dissonanze. Echi di questa nobile ed espressiva tecnica compositiva si ritrovano nella produzione G. F. Haendel che visse in Italia fra il 1706 e il 1710; la cui musica offre una brillante sintesi di tutti gli stili precedenti e contemporanei. In Händel gli elementi linguistici a lui offerti dalla contemporaneità si compongono in un grandioso organismo splendidamente omogeneo, volto ad esteriorizzare forme, colori armonici e timbrici che fanno della sua opera la più completa espressione del barocco musicale.

Di Antonio Vivaldi i programmi della rassegna attingono dall'opera nr 1 e dall'opera nr 5, le cui sonate a tre risentono fortemente dell'influsso delle composizioni di musica da camera di Corelli e vengono ulteriormente "dinamizzate" dalla vitalità della scrittura della tradizione strumentale veneziana. I movimenti di queste sonate, a differenza dei concerti per violino, non si lasciano andare al virtuosismo strumentale: il carattere di ogni Allegro è dato dal colore degli strumenti ad arco e dall'anima veneziana di certi incisi, ricchi di influenze mediterranee, arabe o ispaniche; gli Adagi, come canzoni da battello, ricordano serenate nostalgiche e meditazioni immerse nell'atmosfera incantata di Venezia.

http://www.unospitedivenezia.it/ita/evento.php?id_area=1&id_cat=216&id=3730#sthash.lzcUqPwM.dpuf

http://events.veneziaunica.it/files/attachments/sonate_e_triosonate.pdf

J'ai lu sur un site qu'il y avait une visite de l'église et de sa sacristie à 17h, une messe à 18h15 et le concert à 19h.


mardi 29 septembre 2015

Jolie cour


Je suis tombée par hasard sur cette jolie cour privée cachée tout au bout d'une calle sans issue lors d'une de mes promenades matinales et j'ai eu la chance de rencontrer la propriétaire qui m'a invitée à visiter en me parlant de l'histoire de ce palais. Un instant comme je les aime.



mercredi 16 septembre 2015

Venise au fil des ondes

 Sur FIP:
http://www.fipradio.fr/emissions/certains-l-aiment-fip/2015/certains-l-aiment-fip-venise-09-16-2015-20-00

Certains l'aiment Fip : Venise
Le cinéma s’est épris de Venise, ville romantique en diable. Mercredi 16 septembre à 20h, Visconti, David Lean, Malher, Rota, Morricone, Fred Astaire, James Bond, Indiana Jones ... seront dans Certains l'aiment Fip
Le 72ème Festival du Film de Venise, la Mostra, a pris fin le 12 septembre, mais Venise reste éternelle. Entre rêve et réalité, la sérénissime a fasciné bon nombre de peintres, écrivains, cinéastes. Elle suscite aussi le désir de FIP qui vous convie à une ballade musicale dans le 7ème art.
Une émission animée par Susana Poveda et réalisée par Denis Soula.
La programmation consacrée aux bandes originales des films tournés dans la belle Venise, est signée Laurent Charrier.

Le Cannaregio et son palais gothique affaissé, le Grand Canal et ses gondoles, les palais, la Basilique Santamaria de Salute qui repose sur 1156 627 pilotis, les vaporetti, les îles Burano et Torcello dans la lagune, la Place Saint-Marc et ses arcades, la Basilique San Marco et ses formes byzantines qui renforcent l’identité et l’indépendance de la ville, le Palais Ducal, splendeur gothique décoré par Tintoret et Véronèse, l’Opéra-Théâtre la Fenice de style néo-classique qui a accueilli de nombreux opéras de Verdi ( Rigoletto, la Traviata), de Rossini et de Bellini…
Venise, faite d’eau et de pierre, est un miroir qui reflète 15 siècles d’histoire et des millions d’histoires d’amour.
On citera bien sûr, Summertime ( vacances à Venise), un film tourné en 1955 à la gloire de la Cité des Doges. Katharine Hepburn y incarne une américaine célibataire dont la sensualité est réveillée par la beauté des lieux.
Dans le chef-d’œuvre Mort à Venise (1971), Luchino Visconti décrit la passion fatale d'un écrivain vieillissant pour un jeune adolescent. Dirk Bogarde et Silvana Mangano nous plongent à la Belle époque, dans une Venise visitée par la bourgeoisie insouciante et par les rats.
Le Casanova (1976) de Federico Fellini s’ouvre sur une scène du carnaval.
Le séducteur du 18ème siècle mène une grande vie de débauche dans la Cité des Doges mais les décors sont de carton, reconstitués dans les studios de la Cinecittà.
Les somptueux palais, les ponts et les canaux subliment les désirs des réalisateurs qui n’y tournent parfois que quelques séquences, comme Edouard Molinaro dans L'homme pressé (1977) avec Alain Delon et Mireille Darc.
Dans Les ailes de la colombe de Benoit Jacquot (1980), avec Isabelle Huppert et Dominique Sanda, Venise est le théâtre d’une machination. Catherine convoite la fortune de Marie, une jeune fille très malade qui doit mourir. Isabelle Huppert dira à propos de Venise : « C’est une ville vénéneuse et envoûtante (…) Une ville pieuvre qui vous distille une sorte de nectar qui devient poison ».
La fascinante Venise sera aussi le théâtre de plusieurs James Bond, et notamment de Moonraker réalisé par Lewis Gilbert, dans lequel 007, incarné par Roger Moore, se lance dans une course spectaculaire en gondole pour échapper à ses ennemis.
Une seule journée a suffi à Steven Spielberg pour tourner quelques scènes d’Indiana Jones et la dernière croisade (1989), notamment dans la Bibliothèque Nationale Marciana dont le plafond est décoré par des fresques de Paolo Veronese. Le héros Indy joué par Harrison Ford, part à la recherche de son père disparu dans la cité lacustre ...
Venise attirera aussi les caméras de Woody Allen dans la comédie musicale Tout monde dit I love you (1996); et celles de Mickael Radford (2004) dans Le marchand de Venise avec Al Pacino et Jeremy Irons.
C’est Julian Fellowes, le scénariste de The Tourist (2010) qui a choisi Venise pour situer l’action du film : « Venise associe une authentique splendeur visuelle à un parfum d’époque révolue. Il y a dans ce mélange quelque chose de sombre et de dramatique qui était idéal pour notre histoire. » La scène de baiser entre Angelina Jolie et Johnny Depp sur le balcon de la suite du Doge, fut en fait tournée dans le Palais Pisani Moretta de style gothique, situé sur le Grand Canal.


Sur  Radio 3. Qui comincia "Venezia con Giorgio Agamben"


À propos de l'éditeur Corte del Fontego et de sa collection "Occhi aperti su Venezia"

OCCHI APERTI SU VENEZIA
I libretti bianchi di OCCHI APERTI SU VENEZIA  non sono instant book o pamphlet polemici per un consumo “usa e getta” ma brevi saggi divulgativi di qualità, destinati a durare nel tempo, per rispondere a molte delle complesse domande che una città come Venezia pone:
come “funziona” la città di ieri e di oggi, così diversa dalle altre?
Quali sono le sue risorse e le sue qualità, e quali i pericoli che la minacciano? 
I testi, scritti da specialisti, si rivolgono al lettore non distratto, curioso, appassionato, al turista che visita la città più famosa e più sfruttata del mondo in modo informato e consapevole.
  
Titoli rossi
Testi su argomenti di stringente attualità, per arricchire la riflessione sui problemi che uccidono la città e scandalizzano il mondo: l’insostenibile pressione turistica, il gigantismo croceristico, il moto ondoso, la privatizzazione di cospicue parti della città, lo stravolgimento della Laguna, le grandi opere inutili, l’affarismo, e molto altro ancora. (essais sur des questions d'actualité et problèmes qui concernent Venise)

Titoli blu
Saggi dedicati alla storia, all’urbanistica, all’archeologia di Venezia. (essais portant sur l'histoire, l'urbanisme et l'archéologie à Venise)

Titoli verdi
Saggi scientifici dedicati alla Laguna di Venezia. (essais scientifiques sur la lagune vénétienne)

On trouve ces petits livrets dans toutes les librairies à Venise.

 


Puis à la fin du mois d'août dans les Nuits de France Culture: Rétro: Bons baisers de Venise.